Web Du Vin

Edition du 26/05/2020
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 06 75 20 59 39

Email : chateaugrandbos@gmail.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine La CROIX CHAPTAL


Un domaine de 20 ha de vignes, où les galets roulés et gravelles dominent sur un sol argilo-calcaire pauvre et profond, naturellement bien drainé sur les croupes et les soubergues ventées par le Mistral et la Tramontane. La philosophie : “Etre bio responsable en évitant toute forme d’intégrisme idéologique : par exemple, nous avons créé, dès 2000, avec d’autres collègues vignerons des Terrasses du Larzac, un groupe lutte raisonnée qui fonctionne toujours aujourd’hui. Respecter le terroir pour en extraire le meilleur : enherbement naturel maîtrisé, limiter les entrants au maximum de manière à laisser vivre le sol (lombrics, bactéries...) et retrouver la bio diversité. Trouver le meilleur équilibre entre respect du sol, de l’air, du dégagement CO2 et l’Homme. Chercher le plaisir de l’authenticité, laisser le temps au temps... (laisser faire l’œuvre du temps sans le contraindre, sans l’accélérer).” Nous avons vraiment apprécié son Terrasses du Larzac Le Secret de Gellone 2016, issu des quatre cépages principaux de cette appellation des Terrasses du Larzac (Carignan, Grenache, Mourvèdre et Syrah), corsé et rond, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise noire, de structure à la fois riche et ronde, vraiment très réussi. Tout comme ce Coteaux du Languedoc Les Terrasses 2016 rouge, avec ces notes persistantes de fumé et d’épices, aux tanins puissants mais harmonieux, c’est un vin de très bonne charpente, de très bonne garde. Le Vin de France rosé l’Aramon, est sur le fruit et la fraîcheur, avec ce nez de fraise, un vin vif, friand et fruité, idéal à l’apéritif ou avec des crevettes grises. Et le Vin de France rouge La croix Chaptal 2016, qui est classique, de robe profonde, parfumé (fruits frais, humus...), finement épicé au palais.

Charles-Walter Pacaud - Hameau de Cambous
(Adresse postale : 8, avenue du Languedoc 34920 Le Crès)
34725 Saint-André-de-Sangonis
Téléphone :04 67 16 09 36 et 06 82 16 77 82
Email : lacroixchaptal@wanadoo.fr
Site personnel : www.lacroixchaptal.com

BARON-FUENTÉ


Dès le XVIIe siècle, la famille Baron possède une vigne. Dolorès Fuenté était une immigrée espagnole qui avait connu la famine en Espagne et en arrivant en France. Gabriel Baron et Dolorès Fuenté se rencontrèrent dans les bals. En 1961, à l’occasion de son mariage avec Dolorès, Gabriel Baron reçut de son père 1 ha de vignes. Et c’est en mémoire de leur union qu’en 1967, Gabriel Baron et Dolorès Fuenté fondèrent la Maison Baron-Fuenté. En 1982, Sophie, la fille de Gabriel et Dolorès, a rejoint ses parents sur l’exploitation, puis le fils Ignace en 1992. Aujourd’hui, sur 38 ha de vignes, la marque est la propriété de la famille Baron-Fuenté. “En cette année 2020, nous commercialisons, nous dit Ignace Baron, la même gamme que l’an dernier mais en millésime 2011. Nous avons un nouveau Champagne brut Nature, sans dosage, à dominante de Chardonnay et vieilli six ans en caves. Pour nous, les vendanges 2019 représentent du jamais vu depuis 30 ans, tous les paramètres sont atteints : superbe maturité, état sanitaire parfait, de très belles concentrations tous cépages confondus, des degrés supérieurs à la moyenne à 11° volume naturel, une acidité bien présente. Nous ferons certainement une cuvée millésimée.” Toujours de très jolies cuvées, avec notamment ce Champagne Millésime 2009, qui a du corps, du caractère, des arômes riches aux notes légèrement évoluées, il est élégant et généreux. L’Esprit Grand Cru, 55% Chardonnay et 45% Pinot noir, aux arômes intenses à dominante d’amande, de musc et de genêt, est très bien dosé mêlant charpente et finesse, avec des notes florales et fruitées en finale, un vin puissant, typé, tout en rondeur, vraiment très agréable. Superbe Esprit Blanc de blancs, 100% Chardonnay, de mousse très perlante et très persistante, un Champagne charmeur par sa finesse d’arômes. L’Esprit rosé de Saignée, à parts égales de Meunier et de Pinot noir, séduit par sa puissance d’arômes, un Champagne de bouche profonde et persistante, au bouquet fin, très épanoui, à dominance d’écorces d’orange au palais .Beau Grands Cépages Chardonnay, 100% Chardonnay tout en finesse, de belle complexité où se décèlent des nuances de citronelle, de brioche et d’abricot frais, de mousse fine. Le rosé Dolorès, 60% Chardonnay, 20% Meunier et 20% Pinot noir, est excellent, de belle teinte, intense au nez, aux nuances fruitées persistantes de mûre et de framboise, alliant structure et vivacité. La cuvée N°7, présentée dans un coffret métal, 40% Chardonnay, 30% Meunier et 30% Pinot noir, où s’entremêlent des senteurs florales et grillées, un Champagne puissant et tout en rondeur. Le brut Grands Cépages Meunier, 100% Meunier, est très bien réalisé, il développe un nez de noisette fraîche, alliant distinction et rondeur, opulent et parfumé, aux notes de fruits macérés, idéal au cours d’un repas. Le brut Bio Galipettes, 70% Meunier, 25% Chardonnay et 5% Pinot noir, allie des notes florales et fruitées, d’une grande franchise au nez comme au palais, très agréable sur une cuisine légèrement relevée. La Grande Réserve Extra brut, 30% Chardonnay, 60% Meunier et 10% Pinot noir, associe charpente et finesse, très bien équilibré, aux notes de brioche, avec des arômes de citron et de noix fraîche.

Ignace et Sophie Baron
21, avenue Fernand-Drouet - BP 23
02310 Charly-sur-Marne
Téléphone :03 23 82 01 97
Email : accueil@baronfuente.com
Site personnel : www.baronfuente.com

Château FAUGAS


Au sommet de son appellation. Cette propriété familiale de 15 ha sur la rive droite de la Garonne perpétue une longue tradition d’excellence, comme en témoigne le Féret dès 1874. Le Château est une exploitation familiale qui a à cœur de perpétuer une tradition de qualité et d’excellence. Il appartient depuis plus d’un siècle à la famille Thial de Bordenave-Berckmans. À la tête du château Madame Marie-Pascale Berckmans et à ses côtés son neveu Monsieur Hugues Hardy. Son terroir de coteaux argilo-calcaires est complanté de cépages nobles Sémillon et Sauvignon pour le blanc, Merlot, Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon pour le rouge. Les vins rouges représentent 13 ha et produisent 65 tonneaux soit un rendement de 45 hl par ha. Les vins blancs, quant à eux représentent 2 ha produisant 6 tonneaux soit un très petit rendement de 27 hl par ha. Les sols argilo-calcaires sont orientés vers le sud. “Fort d’une expérience en agriculture raisonnée depuis 15 ans, nous n’utilisons pas de désherbants chimiques, travaillons le sol et maîtrisons l’enherbement. Le Château Faugas est aujourd’hui reconnu pour son engagement avec l’attribution par le ministère de l’Agriculture de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE). Cette certification permet de valoriser les efforts menés pour une pratique plus respectueuse de l’environnement et se fonde sur 4 thématiques clés : - la préservation de la biodiversité, - la stratégie phytosanitaire, -la gestion de la fertilisation, - et la gestion de la ressource en eau. Il s’agit du niveau le plus élevé en termes de certification environnementale pour les exploitations agricoles. Ainsi, nous nous engageons à privilégier les actions permettant la préservation et le développement de la biodiversité sur notre vignoble.”
On y élève soigneusement ce Cadillac Côtes de Bordeaux rouge cuvée Tradition vieillie en fûts de chêne 2016, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, dense et velouté, de belle évolution. Excellent Cadillac Côtes de Bordeaux rouge 2016, parfumé, charnu et souple, où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, un vin que l’on peut savourer, par exemple, sur des cotelettes d'agneau aux aubergines frites ou un rôti de veau farci aux truffes. Coup de cœur encore pour ce Cadillac blanc 2016, typé comme il se doit, aux arômes complexes de petits fruits secs (amande, noix) et de coing, c’est un vin séducteur, ample et long en bouche, avec, en finale des nuances de poire et de musc.

Famille Thial de Bordenave-Berckmans
6, Faugas
33410 Gabarnac
Téléphone :05 56 62 97 62
Email : chateau-faugas@wanadoo.fr

DOMAINE DE ROSIERS


Le vignoble de Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). On se régale avec ce superbe Côte-Rôtie Drevon 2016, de robe pourpre, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et d’épices, un vin puissant, avec une structure harmonieuse, bien ferme en bouche. “Produite depuis 3 générations, la cuvée Classique rebaptisée depuis le millésime 2013 Drevon, en référence au travail d'André et Louis Drevon. Un vin de garde comme en atteste ce 2013, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, c’est un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale, idéal actuellement avec une brouillade de truffes ou un foie gras poêlé aux airelles. Goûtez le Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose 2016, caractéristique de la Syrah se développant sur les terroirs micaschisteux des sols bruns de l'appellation, 50% de barriques neuves, un vin concentré mais tout en distinction, marqué par son terroir, un vin gras et parfumé, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, d’excellente évolution. Belle cuvée parcellaire Besset, qui fleure la prune et les épices, aux tanins amples, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. Il y a également ce Condrieu 2015, pur Viognier, sol de granit décomposé, 25% de barriques neuves, minéral à souhait, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes, parfait sur un loup au sabayon d'anis ou des tagliatelles aux truffes et foie gras, notamment.


3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : domainederosiers


> Nos dégustations de la semaine

Château THUERRY


Domaine de 340 ha de terres sur les communes de Villecroze, Flayosc et Tourtour, sur terroir d?argile, de calcaire et de pierres.
?Jean-Louis Croquet, ce Breton amoureux de rugby et de bons vins a débarqué en Provence à la fin des années 1990, au terme d?une vie professionnelle bien remplie qui l?a menée à la présidence du groupe Taylor Nelson Sofres, l?un des leaders mondiaux des études marketing et d?opinion. Le genre de ?job en or? auquel, d?habitude, on s?accroche. Lui, il l?a quitté un beau jour pour rejoindre les rangs paysans. ?Quand on a une passion, il faut l?assouvir. Pas trop tard. Et surtout pas à moitié.?
On est au sommet avec ce Coteaux-Varois-en Provence blanc Les Abeillons 2017, 81% Rolle et 19% Sémillon, sol argilo-calcaire et schisteux, un beau vin au nez fleuri, suave et puissant, d?une très belle persistance aromatique en bouche (pomme, narcisse), vraiment remarquable (13 €). Le Coteaux-Varois-en Provence rosé les Abeillons 2017, 84% Grenache et 16% Cinsault, au nez où dominent les fruits frais, la rose et le coing, est subtil, d?une grande persistance en bouche avec des nuances de fraise (12,50 €), tout en bouche comme le Coteaux-Varois-en Provence rouge Les Abeillons 2013, 46% Grenache, 36% Cabernet-Sauvignon et 18% Syrah, très parfumé, chaleureux, ample et structuré, d?une belle finale en bouche, de bonne garde, à déboucher, notamment, sur un quasi de veau aux pois gourmands ou des cailles braisées farcies aux fruits secs (16 €).
Cette belle dégustation se poursuit avec ce Coteaux-Varois-en Provence rosé cuvée ?21? 2017, 56% Cinsault et 44% Grenache, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de fruits exotiques qui développent au palais beaucoup d?élégance (13,50 €). L?IGP du Var Coteaux du Verdon rouge 2014, est un vin bien ferme en bouche, avec un bouquet persistant et corsé (16 €), et cet IGP du Var Coteaux du Verdon rouge L?Exception 2014, Cabernet-Sauvignon et Merlot (40% en cuves Inox pour préserver le fruit et 60% en cuves bois pour affiner les tanins et apporter une note boisée), au bouquet complexe avec ces notes de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin de bouche ample, de très bonne charpente, qui s?accorde très bien avec un gigot d'agneau rôti farci aux olives et aubergines ou une daube provençale (16 €).

Jean-Louis Croquet

83690 Villecroze
Tél. : 04 94 70 63 02
Email : thuerry@chateauthuerry.com
www.chateauthuerry.com


Château La TOUR SAINT HONORÉ


Château GÉNISSON



> Les précédentes éditions

Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018

 



BOURGEOIS-BOULONNAIS


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine Nathalie et David DRUSSÉ


H. GOUTORBE


Vignobles JALOUISE BEAULIEU


Domaine Les CASCADES


Château de CREZANCY


BOURDAIRE-GALLOIS


Cave de ROQUEBRUN


ARNOUX & Fils


Château DEVISE d'ARDILLEY


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Château FONTESTEAU


Domaine Anthony CHARVET


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château HAUT-MACÔ


Château BOUSCAUT


Château La MARZELLE


Château de VALOIS


Château BARRÉJAT


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Rémy MASSIN et Fils


RUHLMANN-SCHUTZ


Domaine de la COMBE AU LOUP


GATINOIS


Château de MAUVES


Château BELLES-GRAVES


Domaine BRISSON



DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


HENRY NATTER


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CEDRIC CHIGNARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales